Actualités

Présence de la laitue d'eau dans la plaine des Maures

Article de Var Matin du 4 septembre 2018

La Jussie dans le lac de Carcès

Y aura t-il un impact sur l'eau potable ?

Article issue de Var matin du 30/08/2018

Récemment découverte dans le plan d’eau qui fournit l’eau potable de l’aire toulonnaise, la jussie est extrêmement envahissante. Pêcheurs locaux et Veolia organisent la riposte.

"Nous avons déjà recensé 650 m² de jussie sur le lac", explique Gilbert Delpanque, président de la société de pêche de Carcès. Depuis 8h, les bénévoles travaillent, sur bateau ou sur les berges, pour ramasser un maximum de plantes.

"On a fait toute la partie du Carami concernée par la présence de cette plante et nous essayons de ramasser un maximum de jussies sur la partie du lac après le pont. Une deuxième journée en partenariat avec Veolia sera bientôt organisée", précise-t-il.

DÉCOUVERTE ÉTONNANTE

La découverte de ce végétal dans le lac, qui appartient à Toulon et qui est géré par Veolia, est toute récente.

"Nous n’avions pas remarqué la jussie jusqu’à présent. Nous étions étonnés de la trouver ici. Mais cette plante est un vrai problème. Elle est extrêmement envahissante et elle étouffe la faune sous-marine. Nous devons tout enlever à la main, mais c’est compliqué. Si nous laissons une tige ou la moindre pousse, la jussie reviendra…"

VÉRIFIER SA PRÉSENCE GRÂCE AU GPS

Pour éviter tout risque, en plus d’une action de nettoyage, des balises ont été positionnées pour suivre son évolution. "Grâce aux balises GPS, nous pourrons voir les mouvements de la jussie, indique le pêcheur. Toutes les années, nous pourrons vérifier sa présence et agir en conséquence."

Cette première journée de nettoyage, organisée en partenariat avec la Ville de Toulon et Veolia, aura également permis aux pêcheurs de naviguer pour la première fois au-dessus du lac.

"Les petits jeunes, tout comme moi, ont pu monter sur une embarcation sur ce lac pour la première fois. Normalement c’est interdit, ça restera un bon souvenir!", précise Gilbert Delplanque.

"LES PÊCHEURS DE CARPE NE SONT PAS VENUS"

Une action bénéfique pour l’environnement qui permettra aux pêcheurs du coin de profiter encore longtemps de ce spot de pêche.

"Nous avons un bail qui nous autorise à pêcher ici, explique le président. C’est donc normal de prendre soin de cet endroit et de la population marine. Mais nous sommes un peu déçus du nombre de bénévoles. Avec la campagne que nous avons faite, nous espérions plus de monde et, surtout, les pêcheurs de carpe qui ne sont pas venus du tout."

Si cette problématique est, selon Veolia, "maîtrisable", cette action importante devait être réalisée pour préserver "ce petit coin de paradis pour les pêcheurs".

La potabilisation n'est pas concernée, selon Veolia
La présence de cette plante aquatique, néfaste pour la faune sous-marine et découverte dans la réserve d’eau de l’aire toulonnaise, n’inquiète pas Veolia. "La problématique posée par cette plante non endémique ne concerne pas la potabilisation de l’eau. Aucun traitement spécifique n’a donc été mis en place", explique Stéphane Delpech, directeur des relations extérieures chez Veolia. 
"Son caractère envahissant génère l’eutrophisation des plans d’eau et donc, à terme, la mortalité des peuplements piscicoles, c’est ça le vrai problème. C’est pour cette raison qu’un travail coopératif entre les pêcheurs varois, Veolia et la Ville de Toulon a été réalisé."
Si la jussie n’a aucune conséquence sur l’eau, l’entreprise gestionnaire du lac a tout de même décidé de prêter main-forte aux pêcheurs directement affectés par la jussie. "La potabilisation de l’eau n’est pas concernée, mais nous avons mis en place des préconisations pour venir en aide aux pêcheurs et pour éviter la prolifération de cette plante. Le stockage des pieds arrachés se fait dans une benne étanche (mise à disposition par Veolia, Ndlr) et les plans seront brûlés pour éviter les repousses."

Des nouveautés sur Invmed

Invmed s'est enrichi de nouvelles fonctionnalités !

La liste d'espèces s'affiche désormais sous 3 onglets distincts : catégorie, répartition et écologie (http://www.invmed.fr/src/listes/index.php?idma=33). Une fonction d'export de la liste a également été ajoutée, accessible quand vous êtes connecté à votre compte. Il est maintenant possible d'afficher (et d'exporter) les espèces présentes dans seulement un département, ou un type de milieu par exemple.

La méthode d'élaboration de la liste est à présent affichée dans une nouvelle page : http://www.invmed.fr/src/listes/index.php?idma=34

Nouvelle liste européenne des espèces exotiques envahissantes

La Commission européenne vient de confirmer l'adoption et la publication de la liste de 49 EEE préoccupantes pour l'UE (37 liste initiale + 12 liste complémentaire)

Les nouvelles espèces végétales de la région PACA et du territoire LR sont :

  • l'Herbe à alligator, Alternanthera philoxeroides
  • la Berce du Caucase, Heracleum mantegazzianum
  • la Balsamine de l'Himalaya, Impatiens glandulifera
  • l'Herbe à la ouate, Asclepias syriaca
  • l'Élodée à feuilles étroites, Elodea nuttalii
  • l'Herbe fontaine, Cenchrus setaceus

Vous trouverez sur le site de la commission européenne :

 

 

 

Parution du décret relatif au au contrôle et à la gestion des espèces exotiques envahissantes

Le décret n° 2017-595 du 21 avril 2017 relatif au contrôle et à la gestion de l’introduction et de la propagation de certaines espèces animales et végétales a été publié au journal officiel.

Il permet l'application des articles L. 411-5 à L. 411-9 de la loi n° 2016-1087 du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysage et la mise en œuvre en droit français du règlement européen n° 1143/2014 du 22 octobre 2014 relatif à la prévention et à la gestion de l’introduction et de la propagation des espèces exotiques envahissantes.

La première sous-section réorganise les dispositions existantes relatives aux introductions dans la nature de spécimens d'espèces indigènes, les deux suivantes créent des dispositions nouvelles en matière de lutte contre les espèces exotiques envahissantes.