Actualités

Appel à bénévoles pour le CEN PACA antenne 06 samedi 12 octobre

Le CEN PACA lance un appel à bénévoles le samedi 12 octobre prochain de 10h à 16h30 pour un chantier d'arrachage des jeunes individus d'Acacia dealbata (mimosa d'hiver) sur le site à orchidées (photo : Ophrys scolopax) situé à Biot, dont ils portent la gestion et qui est soutenue financièrement par les communes de Biot, Valbonne, ainsi que des entreprises de Pitch Promotion et WellJob.

 

Pour cette action vous aurez besoin d'une tenue avec pantalon, chaussures fermées, casquette et gants de jardinage (si vous avez). Pensez à apporter un pique-nique et de l'eauPour les plus équipés d'entre-vous, pioches, binettes, sécateurs ou encore pelles aideraient également.

Pour nous aider à lutter contre Acacia dealbata, le point de rendez-vous est fixé au 1560 route des Lucioles 06410 Biot, à côté de l'entreprise Welljob. Pensez au co-voiturage !

 Si vous êtes intéressés pour venir à la journée ou quelques heures seulement, merci de nous prévenir par mail à sc-vie-associative06@cen-paca.org

Pour plus d'informations sur le mimosa d'hiver : http://www.invmed.fr/src/listes/fiche_taxon.php?cd_ref=79691

Nous avons besoin de vous et comptons sur vous !

Le CEN PACA

 

Emergence d'une renouée asiatique (Reynoutria sp.) sur les fleuves Le Loup et La Cagne (Communes de Villeneuve-Loubet et Cagnes-sur-Mer, Alpes-Maritimes)

 Les renouées asiatiques (Reynoutria sp.  : R. japonica et  R. x-bohemica) sont des espèces végétales exotiques envahissantes classées « émergentes » à l’échelle de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. La découverte récente, en 2018 et 2019, de deux stations de renouées asiatiques sur les berges du fleuve Le Loup (commune de Villeneuve-Loubet) et d’une station sur les berges du fleuve La Cagne (commune de Cagnes-sur-Mer) doit alerter les acteurs et élus de ce territoire car les renouées asiatiques n’étaient jusqu’alors pas connues sur ces deux cours d’eau. Une fois implantées, elles se propagent rapidement sur les berges et ont un impact significatif sur la biodiversité. La note d'alerte précise le contexte et quelques préconnisations.

 

 

Plus d'informations, note d'alerte http://www.invmed.fr/_DATA/UPLOAD/Outils_comm/Note%20Alerte%20Reynoutria%

20sur%20les%20fleuves%20Le%20Loup%20et%20La%20Cagne_CBNMed_08082019.pdf

En cas d'observation, merci de signaler sa présence au Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles: http://www.invmed.fr/src/reseau/index.php?idma=41

 

Contact : Cyril COTTAZ
Référent espèces exotiques envahissantes (CBNMed)
invmed@cbnmed.fr

 

 

[ALERTE] L’Herbe à alligator (Alternanthera philoxeroides), de nouvelles prospections les jours à venir !

Depuis la découverte d’une nouvelle station de l’Herbe à alligator (Alternanthera philoxeroides) sur le Petit Rhône aux Saintes-Maries-de-la-Mer en 2016, l’équipe du Conservatoire botanique méditerranéen de Porquerolles (CBNMed) et l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB) ont initié des prospections sur le Rhône et l'Ouvèze. Des zones potentielles de présence de cette espèce ont été prospectées en juillet dernier. Aucune autre station n'a été trouvée sur le Petit-Rhône. Néanmoins, plusieurs nouvelles stations infestées par l’Herbe à alligator à plusieurs endroits sur l’Ouvèze en aval de la station connue à Sorgues ont été découvertes ainsi que quelques petites stations sur le Rhône.

Les prospections du Rhône se poursuivent fin septembre 2019 afin d'avoir un état des lieux précis de la répartition de l'espèce sur l'Ouvèze et le Rhône. Nous sommes toujours à la recherche de financements pour traiter la station contaminante située sur l'Ouvèze à Sorgues (cf brochure de communication).

 

Plus d'informations sur : http://www.invmed.fr/src/listes/fiche_taxon.php?cd_ref=81831 & http://www.invmed.fr/_DATA/UPLOAD/Outils_comm/Brochure_Alternanthera_2019_FINAL.pdf

 

En cas d'observation, merci de signaler sa présence au Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles: http://www.invmed.fr/src/reseau/index.php?idma=41

Contact : Cyril COTTAZ
Référent espèces exotiques envahissantes (CBNMed)
invmed@cbnmed.fr

[INFO] Actualisation de la liste européenne des espèces exotiques envahissantes

La Commission européenne vient de mettre à jour la liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union européenne, conformément au règlement (UE) n° 1143/2014.

Une première liste de 37 espèces a été publiée au Journal officiel de l'Union européenne en date du 13 juillet 2016. 12 espèces y ont été ajoutées le 13 juillet 2017 et 17 espèces le 25 juillet 2019, après avoir reçu l’avis positif du Comité, constitué des Etats membres.

Portant maintenant la liste à un total de 66 espèces réglementées, le règlement d’exécution 2019/1262 intègre 13 nouvelles espèces de flore, dont le mimosa à feuilles de saule (Acacia saligna), l’ailante (Ailanthus altissima), la salvinie géante (Salvinia molesta) ou encore le houblon du Japon (Humulus scandens)

Les interdictions et obligations qui en découlent en vertu du règlement (UE) n°1143/2014 sont entrées en vigueur le 15 août 2019.

Plus d'infos dans la rubrique Réglementation/Règlement européen

[INFO] Opération de contrôle de l'Ambroisie trifide en Avignon

L’Ambroisie trifide (Ambrosia trifida) est une espèce végétale exotique potentiellement envahissante. Elle est encore peu répandue en France, mais son comportement envahissant en milieu naturel, avéré en Amérique du nord, fait d'elle une espèce à surveiller.

Cette astéracée présente de plus des risques sanitaires à cause de son pollen très allergisant, présent de fin juillet à fin septembre, qui peut provoquer rhinites, asthme et démangeaisons.

En cas de détection de l'espèce à un stade encore précoce, iI est donc important de mettre en place une gestion rapide des stations et d'extraire l'ensemble des pieds avant la floraison.

En juillet 2019, une session d'arrachage d'une station d'ambroisie trifide repérée en bordure d'habitations et de champs cultivés à ainsi permis d'extraire plus de 6000 pieds avant que le pollen ne se disperse.

En cas d'observation de l'espèce, merci de nous aider à sa gestion en signalant sa présence au Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles :

 http://www.invmed.fr/src/reseau/obs-form.php?idma=43&m=add

 

 

Contact: Cyril COTTAZ
Référent espèces exotiques envahissantes (CBNMed)
invmed@cbnmed.fr